Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LAIT et FRUITS A L'ECOLE

LAIT et FRUITS A L'ECOLE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

VOUS ETES UNE COLLECTIVITÉ OU UN ÉTABLISSEMENT DE RESTAURATION COLLECTIVE ENGAGE EN CIRCUITS COURTS ET DE PROXIMITE ?

Le programme « Lait et Fruits à l’école » de l'Union Européenne peut vous aider à parvenir à vos objectifs.

VOUS ETES UNE COLLECTIVITÉ OU UN ÉTABLISSEMENT DE RESTAURATION COLLECTIVE ENGAGE EN CIRCUITS COURTS ET DE PROXIMITE ?

 

Le programme « Lait et Fruits à l’école » de l'Union Européenne peut vous aider à parvenir à vos objectifs.

Le programme consiste en l’octroi d’une aide financière pour la distribution de fruits et légumes et/ou de produits laitiers aux élèves dans les établissements scolaires.

L’objectif est de promouvoir des habitudes plus saines, de diversifier les habitudes alimentaires des enfants et d'améliorer la connaissance des filières et des produits agricoles.

Cette action permet ainsi de favoriser la consommation de fruits et légumes et de produits laitiers par les enfants, mais également de faciliter l’atteinte des objectifs de la Loi Egalim. Pour rappel, cette loi vise à l’introduction de 50% de produits de qualité en restauration collective publique dont 20% de bio à horizon 2022. Ces types de produits sont directement concernés par ce programme et son financement.

Pour qui ? Quand ?

Le dispositif consiste à distribuer gratuitement aux élèves des établissements scolaires (de la maternelle au lycée) des fruits et légumes et/ou de produits laitiers 2 à 4 fois par semaine.

Le programme est désormais centré sur la distribution pendant le déjeuner dans les cantines scolaires, de fruits et légumes et/ou de lait et produits laitiers sous signe d’identification de la qualité et de l'origine (SIQO). Cette simplification a été mise en œuvre pour renforcer l’utilisation de ces crédits européens, largement sous-utilisés jusqu’à présent au niveau national.

Comment ?

Pour pouvoir participer au programme et bénéficier de l’aide, la première étape est d’être agréée par FranceAgriMer. L’organisme gestionnaire doit ensuite justifier de la mise en place des distributions et communiquer sur le programme et sur le soutien de l’Union européenne via un affichage permanent dans les établissements mettant en œuvre le programme.

Si vous êtes intéressés par la mise en place de ce dispositif, contactez Carine LACLAU, conseillère circuits courts en charge de l’animation de ce dispositif.