Vous êtes ici : Accueil > Productions & Techniques > Forêt - Agroforesterie > Le sylvopastoralisme

Le sylvopastoralisme

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le sylvopastoralisme, un atout pour vos bois et vos troupeaux

Le changement climatique et ses conséquences ont déjà été ressentis sur notre département : été plus chaud et sec, précipitations abondantes en automne et printemps. Ceci n’est pas sans conséquence sur le pâturage des troupeaux.

C’est sans doute les périodes chaudes et sèches qui sont les plus problématiques pour le pâturage. L’ombrage sur les parcours ou les prairies peut apporter un confort intéressant aux animaux. De récentes études, réalisées par la Chambre d’Agriculture Pays de la Loire nous montrent, par exemple, que la protection offerte par les arbres en été, améliore les performances des troupeaux (*).

Le sylvopastoralisme consiste à obtenir à la fois une meilleure ressource fourragère mais aussi à cultiver le bois pour accroître le revenu tiré de celui-ci. La gestion de l’herbe et du bois sur ces parcelles se fait par la réalisation d’éclaircies. Celles-ci permettent de favoriser les plus beaux arbres tout en apportant un éclairement suffisant pour permettre à l’herbe de pousser.

L’intérêt de cette pratique est triple :

  • Elle permet une pousse plus tardive de l’herbe et donc de pouvoir décaler l’utilisation de certaines surfaces pour ne pas avoir à tout faire pâturer en même temps.
  • L’herbe, grâce au couvert apporté par les arbres, reste verte plus longtemps en période estivale.
  • Elle permet de tirer un revenu de la vente de ses bois au travers des éclaircies successives, elle améliore aussi le peuplement forestier pour augmenter progressivement le revenu tiré des coupes.

 

Si la technique pour l’entretien est aujourd’hui relativement bien maîtrisée, une inconnue demeure cependant sur la régénération de ces peuplements. Plusieurs pistes sont explorées pour régénérer la forêt : futaie irrégulière, régénération par enclos-exclos, adaptation de la pression pastorale…

Posséder un tel espace est un avantage certain avec les épisodes de sécheresse répétitifs que connaît le département.

(*) : Effet de l’ombrage d’arbres intra parcellaires sur la production, le bien-être et le comportement des génisses laitières (Aupiais A. et al ; 2018) et projet PARASOL (Idele).

Vos conseillers

Vous souhaitez un conseil personnalisé, une info ?

Guillaume CABE

Conseiller Forêt

Tél : 06 17 68 29 43