Vous êtes ici : Accueil > Gérer son exploitation > Stratégie d'entreprise > Gérer les risques sur son exploitation

Gérer les risques sur son exploitation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Principe de la gestion des risques

Le risque peut se définir comme un aléa qui affecte la richesse et les décisions. La gestion des risques est un processus permettant d’évaluer les gains et coûts d’une réduction du risqué et de choisir les solutions adaptées. La décision doit prendre en compte les différentes circonstances qui entourent le projet.

Les risques inhérents à l’entreprise existent sous plusieurs formes :

  • Le risque de crédit par exemple, l’impact d’un défaut de paiement d’un client / acheteur
  • Le risque de liquidité lié à une opération de vente ou d’achat : un retard sur l’encaissement d’une vente ou de primes PAC par exemple
  • Le risque de contrepartie : l’existence d’une faille du côté du vendeur ou de l’acheteur lors d’une transaction. C’est le risque par exemple de ne pas pouvoir honorer un contrat de vente de céréales car vous n’avez pas pu récolter les quantités engagées
  • Le risque opérationnel : risque lié à la réalisation des activités au sein de l’entreprise (le risque accident, le risque météo, le risque erreur de conduite production, par exemple, entrent dans cette catégorie)
  • Le risque de change : risque lié à la variation du cours euro/dollar par exemple a un impact direct sur vos prix de vente des grandes cultures.

Les 5 étapes de la gestion des risques

Le respect des étapes suivantes permet à l’entreprise d’assurer la gestion des risques de sorte qu’ils ne puissent pas constituer de barrières pour les projets de l’entreprise. Cette analyse doit être faite »en anticipation » pour tout projet de changement significatif, notamment dans le cas d’une évolution de système :

  1. Identification des risques.
  2. Evaluation des risques. Il s’agit d’évaluer les risques en fonction de leur gravité, c’est-à-dire des coûts qui leur sont associés et les données statistiques concernant leur survenue.
  3. Définition des solutions. Les solutions viseront à limiter le risque c’est-à-dire minimiser ses conséquences.
  4. Mise en œuvre des solutions.
  5. Le contrôle qui permet de mettre en place des solutions à moyen et long terme.

Le nouveau dispositif d’assurance récolte en 2023

Le nouveau dispositif de gestion des risques remplace les calamités agricoles par un dispositif articulant l’assurance récolte subventionnée facultative avec une indemnisation de solidarité nationale versée à tous les agriculteurs.

La loi du 2 mars 2022 réforme les outils de gestion des risques en agriculture, dans un contexte de multiplication des aléas en lien avec le changement climatique. L’objectif de la réforme est de mieux couvrir les agriculteurs face aux risques climatiques. Pour cela, un nouveau dispositif articulera l’assurance récolte réformée et le fonds de solidarité nationale (FSN) remplaçant l’assurance récolte actuelle et les calamités agricoles.

 

Vos conseillers

Vous souhaitez un conseil personnalisé, une info ?

Alexandra PIZZETTA

Conseillère d'entreprise secteur Segala - Caprins, Chiens de troupeau

Tél : 06 68 84 44 40

Natalie MAURS

Conseillère entreprise secteur Lauragais - Coach

Tél : 06 69 57 52 75

Clothilde CONSTANS-DOUMENGE

Conseillère d'entreprise - Secteur Gaillacois

Tél : 06 69 53 46 49

Laure DONNADIEU-GASQUET

Conseillère d'entreprise, secteur Lauragais

Tél : 06 69 49 18 70

Laure ESPEROU

Conseillère en Stratégie d'entreprise - GDA/GVA

Tél : 07 61 60 24 19

Chroniques : Libérez l'entrepreneur qui est en vous